top of page

Alerte Danger empoisonnement !!

Dernière mise à jour : 2 nov. 2023




Dimanche dernier se tenait la finale du championnat de France de canicross à Vauvert dans le Gard 30), et nous avons tous été choqués du drame qui s’est déroulé : 3 chiens sont décédés par empoisonnement, le quatrième s'en est sorti après plusieurs jours de clinique vétérinaire (3 participants et 1 chien de la commune après avoir été sur la zone du canicross).


L’enquête est toujours en cours et apparemment ce ne serait pas un cas isolé dans cette commune puisque d’autres habitants ont également perdu leur plus fidèle compagnon déjà l’année dernière, avec le même mode opératoire : des boulettes de viande empoisonnées.



Oslo, Opale et Palma, victimes innocentes de la cruauté humaine


Quelques jours après le drame survenu lors de la compétition de Canicross, c'est maintenant sur les communes de Marsillargues et de Lunel que des boulettes empoisonnées ont été retrouvées !

La zone s'étend de plus en plus et, pour l'heure, nous ne savons pas si d'autres secteurs sont ou seront concernés. Surtout soyez très vigilant lors des balades avec vos chiens et limitez au maximum les sorties de vos chats.


Nous espérons que l’auteur des faits sera interpellé et que justice sera rendue !

Délit passible 5 ans de prison et 75.000€ d’amende.


Des cas similaires se produisent malheureusement très souvent dans toute la France, relayés par les médias, et il est important de connaître la conduite à tenir en cas d’empoisonnement de votre animal, le décès étant malheureusement rapide si l'animal n'est pas soigné en urgence !


Les signes qui doivent alerter : Les signes diffèrent selon le produit que l’animal a absorbé. Par exemple, le méthiocarbe (un antilimace puissant) provoque une hypersalivation, des vomissements, des diarrhées, des troubles respiratoires et des convulsions avant le décès. Si c’est du métaldéhyde qui a été avalé, le chien salive beaucoup, rencontre des difficultés pour respirer, enchaîne les convulsions et peut même présenter une diarrhée verdâtre nauséabonde. Avec un raticide (un anticoagulant), tout dépend de la dose absorbée, du poids du chien et enfin, s’il s’agit d’une prise unique ou répétée. La présence de sang dans les urines, dans les selles, des gencives qui saignent, etc. sont autant de signes parlants, mais parfois, le chien a juste l’air fatigué, présente des troubles respiratoires, des douleurs et/ou des difficultés pour se déplacer.

Comment réagir ? Au moindre doute, le chien doit être montré d’urgence au vétérinaire. Une prise de sang permet de mettre en évidence un trouble de la coagulation (s’il s’agit d’un raticide), de donner un antidote et même de réaliser une transfusion sanguine si les pertes sanguines ont été importantes. Avec les antilimaces, la réanimation est plus compliquée car certains organes vitaux (reins, foie, etc.) ont pu être partiellement ou totalement détruits.

(source : people-animal.com)


Ne surtout pas faire boire ou manger son animal, ni essayer de la faire vomir !

Numéro national des urgences vétérinaires : Appelez le 3115


Lisez avec une grande attention : Empoissonnement de son chien, comment réagir ?https://lemagduchien.ouest-france.fr/dossier-213-empoisonnement-chien-reagir.html


110 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Bonjour, il y a eu également des cas d'empoisonnement sur la commune de Bois-Guillaume (Seine Maritime) en décembre dernier.

Like
bottom of page